Richter : « Être le porte-parole de l’ASLAA »

Le Directeur régional Ile-de-France d’AG2R-la-Mondiale, Gilbert Richter, était présent le 24 mars dernier lors du 13ème Critérium national de Longchamp disputé autour de l’Hippodrome de Longchamp (Paris 16e) pour nous soutenir. Il a ainsi rappelé son soutien indéfectible envers l’ASLAA.

Le directeur régional d'AG2R-la-Mondiale, Gilbert Richter (à gauche sur la photo), soutient à 100% l'ASLAA (Hélène DRES / ASLAA)

Le directeur régional d'AG2R-la-Mondiale, Gilbert Richter (à gauche sur la photo), soutient à 100% l'ASLAA (Hélène DRES / ASLAA)

Comment avez-vous découvert l’Association Sport et Loisirs pour les Aveugles et les Amblyopes (ASLAA) ?

Gilbert Richter. Du fait que l’Association Sport et Loisirs pour les Aveugles et les Amblyopes (ASLAA) est connue, nous menons une politique très suivie avec les associations qu’elles soient sportives ou médico-sociales de la région parisienne. Ensuite l’ASLAA, nous a intéressés car le vélo et Ag2r-la-Mondiale, c’est une grande histoire qui dure depuis plus d’une quinzaine d’années puisque nous avons une équipe cycliste dans l’ensemble des courses internationales. Aujourd’hui, elle fait encore partie du World Tour. Le fait de découvrir une structure qui pratique du vélo dans le monde du handicap était un clin d’œil. Et très vite, les administrateurs ont suivi le mouvement pour soutenir cette association.

Quelles sont les actions mises en place chez Ag2r-la-Mondiale pour sensibiliser votre personnel au handicap ?

GR. Le handicap dans notre société fait partie d’un axe majeur de notre direction des ressources humaines (DRH). Nous avons naturellement plusieurs personnes handicapées qui travaillent dans notre entreprise. Nous avons une politique tourné vers l’insertion par l’emploi mais on se consacre également avec l’habitat adapté et en particulier tout ce qui concerne la domotique. Nous sommes dans une série d’expérience et d’action qui sont menés aujourd’hui vers le monde du handicap.

Aujourd’hui, avons-nous les moyens à notre disposition pour convaincre ces entreprises, encore peu réceptive au monde du handicap, pour soutenir notre association ?

GR. On veut bien être le promoteur de l’ASLAA auprès d’autres entreprises car Ag2r-la-Mondiale est l’assureur de la majorité des sociétés françaises. On veut bien être le relais auprès de ces compagnies-là pour essayer de trouver des soutiens car dans le monde de l’amateurisme même s’il y a un champion du monde dans l’équipe, on a toujours besoin de moyens. On veut bien être l’intermédiaire afin de décrocher d’autres moyens en plus des nôtres. C’est un secteur qui est plus fermé que le monde sportif en général. Nous avons fait le lien avec le vélo et nous le soutenons par ailleurs. C’est clair qu’il y a de grandes équipes dans le milieu du handisport mériteraient d’être soutenus par certains majors de l’économie française qui sont présentes dans d’autres équipes valides. Encore une fois, on veut bien être le porte-parole de l’ASLAA vers ses entreprises pour ouvrir ces portes-là.

[Propos recueillis par Romain Beauvais ; Photo : Hélène Dres / ASLAA]

 

Ce contenu a été publié dans Actualités ASLAA, L'association, Section Tandem, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.