Son but et ses activités : ski alpin et tandem

Qu’ est-ce que l’A.S.L.A.A ? Association Sports Loisirs pour Aveugles et Amblyopes.

L’ASSOCIATION SPORTS et LOISIRS pour AVEUGLES et AMBLYOPES à but non lucratif, créée en 1976, a pour objet de promouvoir des activités sportives et culturelles pour les personnes handicapés visuels. Si l’intégration des déficients visuels n’est pas toujours possible dans les milieux scolaires et professionnels, nous nous efforçons de la favoriser à travers le sport ou les loisirs. Les activités ski alpin et tandem, en plus de l’aspect sportif, comportent un apport pédagogique non négligeable : il exige de la part de la personne aveugle des qualités qui lui sont indispensables pour sa mobilité : réflexes, souplesse, sens de l’orientation, savoir vaincre l’appréhension, sentir le terrain, et avoir une grande confiance en soi et en l’autre.

Malheureusement la pratique du ski alpin pour un non-voyant est beaucoup plus onéreuse que pour quiconque dans la mesure où il doit impérativement, pour des raisons de sécurité et d’efficacité, être accompagné d’un guide voyant.

Ainsi, pour les deux séjours de ski que l’association organise chaque année, il est devenu indispensable de trouver des ressources financières supplémentaires afin de couvrir le surcoût du à cet encadrement particulièrement important, et de permettre à un plus grand nombre de personnes handicapées visuels de pratiquer ce sport.

L’Association organise 2 séjours de ski alpin de 8 jours pour adolescents (12-17 ans) et adultes.

L’ ACTIVITÉ SKI

Les difficultés de l’activité ski

Dès qu’un skieur aveugle est capable d’enchainer plus de 3 à 4 virages, il lui faut, pour sa sécurité et celle des autres skieurs, un guide particulier (ou « pilote » comme nous disons dans notre jargon).

Ceci nécessite un encadrement important, entraînant le quasi doublement des coûts : SKIEUR Déficient visuel, SKIEUR VOYANT, FORFAITS DE REMONTÉES MÉCANIQUES, PAIRES DE SKIS, HÉBERGEMENTS et VOYAGES.

L’Association s’est fixée comme politique d’appliquer les mêmes prix que pour des séjours ordinaires, les pilotes prenant alors en charge une partie de leurs frais ; le déficit restant est supporté par l’Association. Afin d’améliorer la sécurité des skieurs déficients visuels, chaque binome est invité à s’équiper d’un guidophone d’une valeur de 50€.

Les subventions des pouvoirs publics (en diminution constante depuis plusieurs années) sont devenues nettement insuffisantes pour équilibrer les comptes de l’Association. Un certain nombre de stations de sports d’hiver accorde la gratuité des remontées mécaniques pour les pilotes ; mais ceci est loin d’être suffisant, le poste le plus important étant l’hébergement. Une aide de 10000 Euros permettrait à l’association de poursuivre ses activités dans ce domaine. L’A.S.L.A.A. est une des rares associations à proposer la pratique du ski de piste aux personnes handicapées visuelles.

Depuis 2011, les binômes adoptent une chasuble pour des raisons de sécurité afin d’être facilement indispensable par les autres skieurs.

L’ ACTIVITÉ TANDEM

Depuis 1996, une section tandem propose aux personnes déficientes visuelles, de pratiquer le tandem de façon sportive et en compétition, tout au long de l’année.

Le Paris Tandem Club offre à toute personne déficiente visuelle, la possibilité de pratiquer cette activité tout au long de l’année, en loisir sportif ou en compétition. Notre club organise depuis 1999, le critérium cycliste tandem handisport autour de l’hippodrome de Longchamp (Bois de Boulogne) qui rencontre chaque année un franc succès. Cette course cycliste handisport réunit des cyclistes solos et tandems : (les cyclistes solos, étant des sportifs voyants atteints d’infirmité physique et classés en quatre catégories. La dernière catégorie étant la plus atteinte).

Les difficultés de l’activité tandem.

En France, on compte une cinquantaine de clubs de tandem Handisport. Ceci nous donne environ 200 compétiteurs sur le plan national. La représentation à l’échelle régionale est de ce fait, très faible. Ce qui ne permet pas d’organiser des épreuves à l’échelle locale. D’où, la mise en place d’un calendrier Fédéral National, ce qui oblige les clubs à effectuer des déplacements importants et onéreux. Face à l’augmentation des effectifs, le renouvellement de l’équipement vestimentaire cycliste est devenu nécessaire. Afin de satisfaire la demande au niveau des personnes de petites tailles, nous souhaiterions faire l’acquisition de tandems adaptés.

Pour effectuer une saison de course correcte, le Paris Tandem Club a besoin d’un budget de 40000 Euros ce qui fait un total pour les deux activités principales de 50 000€.

La législation en matière de dons, mécénats auprès des associations étant devenue très favorable aux entreprises, nous restons ouverts à toutes propositions de leur part.

Ce contenu a été publié dans L'association, Section ski alpin, Section Tandem, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.